Les sites

Étendues de corail

Les antennes

Ce site, repérable de la côte par un alignement d'antennes, est à la portée de tous les niveaux. Situé dans la zone des 5 à 10 mètres, il fera le plaisir des néophytes qui y découvriront de magnifiques diversités de coraux.

Le cimetière

C'est une plongée détente comme la précédente. Situé dans la zone des 5 à 10 mètres, il fera le plaisir des néophytes qui y découvriront de magnifiques diversités de coraux.

La maison verte

Le fond, en pente très douce, est beaucoup plus régulier et parsemé de grosses structures coralliennes formant des tables (acropora), des boules (porites), des arbustes (acropora). Les formes encroûtantes multicolores tapissent le substrat montrant ainsi un taux de recouvrement d'environ 90%. On se croirait clans un jardin botanique naturel, surtout si les rayons du soleil scintillent. Dans ce décor grandiose, la faune est particulièrement abondante. On trouve des ptérois, chirurgiens, balistes clowns, perroquets, papillons, demoiselles, trompettes et même un antennaire de 25 cm ! Un endroit également utilisé pour les plongées de nuit.

Les arches à 10 m

Les arches est une plongée en faible profondeur. Elle se situe, an effet, dans la zone des 10 m. La faune y est habituelle, cependant, la vue de multitudes arches rend cette plongée digne d'intérêt. Ce site, repérable de la côte par un alignement d'antennes, est à portée de tous les niveaux. Situé dans la zone des 5 à 15 m, il fera le plaisir des néophytes qui y découvriront de magnifiques diversités de coraux. À découvrir absolument.

La langoustière

Vous y découvrirez un magnifique plateau corallien avec tout ce qu'il symbolise de variété. D'impressionnantes tables de corail et une faune éblouissante vous y attendent, pour le plaisir de vos yeux.

Le jardin des kiosques

C'est là, dans un décor vivant et coloré, que les clubs de Saint~Leu effectuent leurs baptêmes et proposent des explorations pour tous les niveaux. De 5 à 18 m, ce site est une succession de failles. Les flancs des dômes sont très marqués et recouverts de tables coralliennes. Une arche, de 1,20 m de diamètre pour 2 m de long, traverse la première faille, située dans l'axe d'un des kiosques, le plus au nord.

Le banc de sable

Plateau corallien avec un énorme banc de sable, ce site est idéal pour les formations en plongée.

Centre de plongée

Les ancres

Le Zec Zitte

Ce site devant le port, a été révélé par un pécheur qui avait laissé, sans doute, quelques filets et lignes sur ce sec. L'ancre du Sec Zitte se dresse, trés belle, posée sur le côté d'un tombant (18 à 30 m).

Centre de plongée

Les deux ancres

Par 42 m de fond, elles sont posées l'une près de l'autre sur le flanc d'un petit dôme. Entièrement concrétionnées, elles sont d'une taille respectable (2 m de haut sur 1,8 m de large). Tout autour, il y a du sable à perte de vue, pas de gros poissons, mis à part un mérou faraud, des cochers et des empereurs (Lethrinidae). Pour des plongeurs confirmés, la descente se fait en pleine eau avec parfois un risque de courant.

La roche

Depuis le spot de surf, la célèbre gauche de Saint-Leu, il faut suivre un couloir sableux pour tomber devant cette roche isolée (27 m). Deux grosses ancres bien concrétionnées et entièrement recouvertes par du corail ont buté contre ce massif, gisant la pour toujours. À côté, en signe de victoire, une superbe table de corail de 2 m d'envergure a réussi à grandir sans être cassée. Vous y retrouverez ta faune habituelle : chirurgiens, lutjans, poissons-cardinaux, capucins à bande jaune, poissons-pierres, poissons-clowns dans leur anémone.

Tombants/Grottes/Épave

Le mausolé et sa presque île

Il faut mouiller par 24 m, sur le haut d'un plateau, le Mausolée, le parcourir pour rejoindre le bord d'un premier tombant, qui descend lentement vers 40 m. La vie fixée et les poissons, notamment une Vielle Roga (Aethaloperca rogaa) abondent sur ce palier, aux eaux très claires. La plongée consiste ensuite à gagner un îlot sous-marin, la Presqu'île, située plus au large. Ce deuxième tombant est séparé du précédent par une large passe sableuse de 30 m environ avec, coté nord, une anse (le coeur du Mausolée). Bien abritée du courant et riche en soles et grosses porcelaines. Les amoureux des fonds colorés vont alors découvrir une des merveilles de la nature. Imaginez un champ de corail de feu ocre, d'éponges jaunes et d' alcyonaires violettes... Tout simplement !

Centre de plongée

L'arche à 50 m

C'est aussi une plonge vierge composée d'un plateau corallien parsemé de failles descendant jusqu'à 60 m avec une arche à l'intérieur.

Le Nez du Pharaon

Dans le même style de plongée, à noter le Nez du Pharaon, pour les bons plongeurs. Ce site, un peu moins exposé que la Pointe, permet également de voir du pélagique.

Le grand tombant de la Pointe au Sel

C'est certainement la plus fantastique mais aussi la plongée la plus connue de la Réunion. Dès la mise à l'eau, on est émerveillé par un festival de poissons de toutes sortes : mérous, perroquets, chirurgiens, empereurs, cochers, demoiselles, scorpions, balistes clowns, en dessous par 25 m, une forêt de corail de feu tapisse le haut du tombant. Attention, son contact pourrait vite vous faire revenir les "palmes" sur terre ! Au bord du tombant, l'impression d'apesanteur est saisissante ! Cette falaise majestueuse et vertigineuse, pique jusqu'à 71 m. Pour les téméraires et les très bons plongeurs, une descente le long du tombant est possible avec toute la prudence qu'une plongée de ce type exige. Sans descendre aussi bas, il est possible de distinguer la silhouette de nombreux pélagiques. Cette plongée est à différer dès qu'il y a du courant, le plus souvent nord-sud. Il peut être très violent surtout à l'extrémité du tombant.

Les Pyramides

Au nord du tombant de la Pointe, les Pyramides sont impressionnantes et fabuleuses. Deux pitons rocheux surgissent du bleu et remontent à la verticale de 65-70 m jusqu'à 38 m. Le piton situé au nord est entièrement habillé d'alcyonaires violettes alors que celui du sud est beaucoup moins peuplé. Il faut imaginer un immeuble de six étages recouvert d'un tapis neigeux. L'architecture grandiose et la faune abondante sont ici matière à émerveillement. Parmi les habitués du site, on retrouve un banc de fusiliers, de carangues, des "Kardinaux l'ancêtre" ou poissons-soldats (Sargocentrontiere), des "Beauclairs" (Priacanthus hamrur), des poissons-papillons mitres (Chaetodons mitratus) relativement rares à la Réunion, et un poisson-pomme sur un fond de 60 m.

Bosy's canyon

Ce site se présente sous la forme de deux vastes terrasses séparées par deux tombants dont la profondeur varie entre 8 et 18 mètres. Ce décor sous-marin est tout simplement féerique : le relief accidenté est couvert de coraux (tabulaires, branchus, cerveau de Neptune), d'alcyonnaires, d'anémones et d'éponges de toutes les couleurs et de toutes les formes. De nombreux poissons et de gros bénitiers fréquentent l'endroit. Le courant est quelque fois gênant mais l'eau y est cristalline !

Le sec jaune

Encore un autre plateau corallien, derrière la Pointe au Sel. À découvrir un plateau corallien dur sur une zone de 5 à 10 mètres, qui se poursuit par une falaise et fini par un magnifique champ de corail mou. On y trouve le plus souvent des tortus, des raies aigles, ainsi que des pastenagues.

Derrière la pointe

Il faut mouiller à proximité du bord, sur un fond de 20 mètres, juste dans une petite anse derrière la pointe. Dès la mise à l'eau, quelques coups de palmes suffisent pour se retrouver sur un tapis d'éponges très douces et non urticantes. Se diriger ensuite vers le large en longeant la base du tombant, à 30 mètres. À mi-chemin se trouve une grotte et ses habitants : poisson soldats, crevettes nettoyeuses, murènes et rascasses. Au sommet, c'est une oasis de vie qui s'étale sous vos yeux. L'eau limpide et l'abondance de coraux, d'anémones et d'éponges, ainsi que la variété des poissons (poisson-feuille, antennaire) caractérise le secteur. En revenant vers le bord, un second petit tombant prolonge la côte. La diversité des espèces est également très riche. Le site est bien abrité par houle et vent du sud et peut se découvrir en trois ou quatre plongées.

L'arche à 40 m

Ce site vierge, aussi magnifique que le précédent, est une avancée rocheuse percée de part en part par une arche.

La Grande Ravine

Un plateau sur 45 m, la Grande Ravine est aussi un tombant majestueux à 60 m. Sa particularité est la rencontre propice de requin à pointe blanche.

L'épave

L'Antonio Lorenzo est un ancien long liner, un bateau pirate, coulé il y a quelques années par 40 m de fond. Magnifique site pour les plongeurs avertis.

Centre de plongée